Cette ressource est gratuite, mais vous ne pouvez pas en disposer librement.
– Vous ne pouvez pas partager ce pdf directement : vous devez partager un lien vers ce site.
– Vous ne pouvez pas modifier cette ressource.
– Vous ne pouvez pas en faire une utilisation commerciale : vous ne pouvez pas la vendre ou l’éditer ailleurs.

Vous pouvez uniquement : l’imprimer et l’utiliser pour la classe ou la maison.

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Pas de Modification 4.0 International.

Pictogrammes : entrer dans la tâche

Pictogrammes : entrer dans la tâche

Ces pictogrammes n’expliquent pas à l’élève ce qu’il doit faire de façon abstraite mais concrète. Il guide l’élève dans ce qu’il doit faire au moment de la tâche. C’est donc une aide concernant son attitude et le « faire ».

Attention, un élève peut très bien être en train de faire la bonne action sans entrer dans la tâche. Ces pictogrammes sont proposées uniquement à des élèves qui ne commencent pas leur travail parce qu’ils ne savent pas quelle.s action.s elle requiert.

Une fois que la posture concrète est comprise, l’élève peut entrer dans sa posture active : c’est à ce moment-là que l’on peut alors aider l’élève dans son travail réel.

Les aides apportées par les pictogrammes peuvent être génériques comme « écouter » ou « regarder », ou très précises comme « regrouper ». Ces étayages plus précis doivent être le plus temporaires possibles, ou utilisés uniquement si l’élève est en échec. Sinon, il est inutile de trop guider l’élève avec des consignes aussi précises, ce qui l’empêchera de chercher.

Il y a deux versions de pictogrammes : une sans texte pour alléger de la lecture, et une avec un verbe pour les lecteurs. Associer un verbe à l’action demandée permet par la suite de connaître et pouvoir nommer les attendus.
Associer un texte, si l’élève est lecteur, n’est pas forcément une surcharge : la difficulté est de connaître ce qu’on doit faire concrètement, difficulté que peut tout à fait rencontrer un élève lecteur.

À terme, on n’utilisera plus les pictogrammes mais simplement le verbe à l’oral. Enfin, l’élève devra ensuite être autonome et savoir quoi faire en fonction de la situation et de l’exercice.

J’ai dessiné moi-même ces pictos. Ils ne sont pas très artistiques, mais ils sont homogènes, ce que je souhaitais. Je peux ainsi en ajouter au fur et à mesure des besoins. N’hésitez pas à me laisser un commentaire avec les pictos dont vous avez besoin, je les ajouterai !


2 réponses à “Pictogrammes : entrer dans la tâche”

  1. Merci pour tout ton partage!!! tes outils, jeux, idées sont d’un enrichissement précieux et une grande source d’inspiration.
    Belle journée à toi!
    Cécile
    maitresse E

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.