Mathématiques

Bataille d’Halloween

Une bataille d’Halloween, inspirée de représentations déjà existantes (plusieurs jeux du même type existent déjà). Les quantités sont matérialisés par leur grandeur. Pour jouer à la bataille, il faut distribuer toutes les cartes entres tous les joueurs, face cachée.Chaque joueur retourne ensuite la carte du haut de sa pile et la compare aux autres. La …

Bataille d’Halloween Lire la suite »

Support pour la décomposition de petits nombres

Un support pour visualiser la décomposition d’un nombre en deux parties. Il ne s’agit pas d’un atelier, mais d’un support à utiliser comme vous le souhaitez. Au Rased, j’essaie un maximum de varier les supports et les représentations. Certains élèves dépassent le stade de la manipulation et du dessin, et peuvent comprendre des schémas. Ce …

Support pour la décomposition de petits nombres Lire la suite »

Cartes à points, jusqu’à 20

Des cartes représentant les nombres jusqu’à 20. Les couleurs et la disposition permettent une meilleure compréhension de la quantité. Cette représentation peut venir en complément d’autres représentations, la variété était importante dans la compréhension des nombres. Vous pouvez utiliser ces cartes en file numérique, en référence, en jeu telle que la bataille ou en activité …

Cartes à points, jusqu’à 20 Lire la suite »

Cartes à estimations

Des cartes à estimation pour travailler les notions de grandeur. Le but est de montrer les cartes aux élèves, plus ou moins longtemps, mais sans leur laisser le temps de dénombrer réellement.Les stratégies devront ensuite être évoquées et schématisées : – estimer globalement une quantité– dénombrer rapidement une partie de la carte et multiplier mentalement …

Cartes à estimations Lire la suite »

« J’ai qui a » de l’écriture des nombres <100

Un « J’ai qui a » pour l’écriture des nombres en lettres. La difficulté réside dans le fait de trouver le nombre annoncé, et donc de réussir à le lire en lettres parmi ses cartes pour le retrouver. Les cartes sont distribuées entre tous les joueurs. Celui qui a la première carte commence et lit sa carte. Le …

« J’ai qui a » de l’écriture des nombres <100 Lire la suite »

« J’ai qui a » des nombres inférieurs à 100

Un « J’ai qui a » pour travailler la numération jusqu’à 100, par des représentations différentes des nombres. Les cartes sont distribuées entre tous les joueurs. Celui qui a la première carte commence et lit sa carte. Le second joueur sera celui qui répondra positivement à la question posée et ainsi de suite.Les cartes lues sont positionnées au …

« J’ai qui a » des nombres inférieurs à 100 Lire la suite »

Retour haut de page